J'avais 9 ans en 1939...

Installation sonore pour 6 postes de radio et 2 hauts-parleurs   - durée 32min - (mai 2017)

Pièce sonore commandée par EN ACTES (Villeurbanne) dans le cadre de l'événement "LIEUX SECRETS"  - 

_____________________________________

EXTRAITS SONORES

 

Note : Les extraits sonores rendent très mal comptent de la multidiffusion sur les postes radio, il s’agit ici d’une réduction sétéro . Sur le dispositif, les sons ont le grain de chaque poste radio et sont localisés dans l’espace sur les postes qui se répondent, ou se chevauchent parfois, mais toujours subtilement grâce à la dissociation spatiale des sources de diffusion. 

Extrait 1 (début) 5'25

- (les sons tournent de poste en poste - créant ainsi une polyphonie)

"La vie a été faite comme ça..."

Extrait 2 - 2'43

(les sons tournent de poste en poste- créant ainsi une polyphonie -

La pièce est composée pour un dispositif de 6 postes radio et deux petits hp installés dans l’espace (réparti dans une pièce qui peut être un espace quotidien, un salon, un hall etc etc) 

 

«J’avais 9 ans en 1959» est une installation sonore écrite pour un dispositif de 6 postes radios anciens et 2 petites enceintes. La pièce sonore propose de se faire l’écho de la Grande histoire, par le biais de l’intime, de la petite histoire, celle des souvenirs de quelques témoins de la seconde guerre mondiale alors enfants à l’époque. Dans les postes radios se bousculent et se répondent des anecdotes personnelles de la vie quotidienne à cette époque, sous l’angle de l’intimité de la vie à la maison et du poste radio qui y occupait souvent une place primordiale. Ecouter la radio c’était parfois aussi résister. On y entend aussi des archives, des sons du quotidien ou de la radio de l'époque. 

 

Le dispositif est à installer dans l’espace de façon à ce que le caractère à la fois subjectif, et partiel des ces souvenirs parfois modifiés par le temps apparaissent comme tel. En effet, les postes radio parlent parfois à l’unisson et parfois se contredisent ou se chevauchent comme pour raconter la vie, faite nécessairement d’un faisceau des véritées multiples et de regards variés... Il y est question d’intime, de souvenirs vécus, mais aussi de l’atmosphère sonore de l’époque et de radio. Un morceau d’Histoire qui se dit par bribes, celles du souvenirs et celles des bribes que l’on captent à la radio entre deux grésillements. 

EXPLOITER le dispositif et le grain des postes de radio

J'ai bidouillé pour l'occasion tous les postes de façon à recevoir le signal entrant. Chaque poste agit ainsi comme un haut-parleur indépendant.  Cependant, le dispositif utilise la couleur sonore des hauts-parleurs d'origine quand cela était possible qui donnent un grain particulier aux voix et ambiances qui sont diffusées dedans. Une partie de la narration est prise en charge par le couple stéréophonique de petits hauts-parleurs au centre du dispositf qui se fond au milieu des postes radio. 

EN ACTE(S), association qui favorise la rencontre du public avec les auteurs contemporains organise l'événément "Lieux Secrets" au printemps 2017. Il s'agit d'un projet autour de la mémoire des témoins de la 2nde guerre, et de la résistance. EN ACTE(S) a passé commande à 6 auteurs contemporains (5 auteurs de texte et moi-même en tant qu'auteur sonore) pour écrire des contes contemporains autour de cette mémoire et les a invité à rencontrer des témoins de l'époque, à Villeurbanne.

5 textes écrits et 1 pièce sonore sont nés de ce projet. 

​

La pièce sonore a été diffusé au Musée du RIZE, et en séance d'écoute chez l'habitant (dans le cadre de théâtre chez l'habitant prévu autour de l'événement "Lieux secrets"), ainsi qu'a la journée du patrimoine de Villeurbanne (69) et s'écoute via un QRcode dans le livre "Lieux secrets 1943-2017 paru aux éditions En Actes